More for Less (M4L) est née du constat établi par un groupe de spécialistes issus du monde de l’économie réelle et des caisses de pensions, que le système de prévoyance professionnelle en Suisse est aujourd’hui en telle posture qu’un rétablissement satisfaisant est devenu problématique.

En effet, confronté à d’importants challenges liés à la dégradation de son financement comme à l’allongement de l’espérance de vie, celui- ci met, depuis près d’une décennie, à très rude épreuve le pouvoir d’achat des retraités et autres pensionnés qui ont vu fondre leurs rentes. Aujourd’hui, une personne perd très souvent plus de 30% de son budget dès lors qu’elle atteint la retraite, et cette tendance ne semble pas prête à s’inverser.

Consciente du fait que cette situation exige des mesures à tous les niveaux, tant sur le plan politique que sur le plan plus technique du financement, pour rétablir une forme d’équilibre dans le système des retraites, M4L a décidé d’agir sans délai là où il est déjà possible de le faire.

En créant une plateforme évolutive réunissant le plus grand nombre possible de prestataires de biens et services proposant des avantages exclusifs destinés aux bénéficiaires de rentes, M4L poursuit l’objectif de les aider à retrouver et conserver un maximum de leur pouvoir d’achat.

Un(e) pensionné(e) devenu(e) membre de la plateforme M4L en s’acquittant d’une simple cotisation annuelle, comprenant l’octroi d’une carte de crédit ou prépayée, bénéficie ainsi immédiatement de conditions préférentielles exclusives et stables dans le temps auprès de tous les partenaires M4L.

Au fil du temps, la plateforme M4L devrait lui permettre de couvrir ses besoins dans des domaines extraordinairement variés, afin que chaque retraite puisse être pleinement vécue.

Notre rôle est d'apporter une solution concrète et durable contre la problématique du système de retraite suisse:

esperance
Augmentation de l'espérance de vie
demographie
Tendance démographique défavorable
instable
Environnement économique incertain
bourse
Système de retraite fragilisé

Conséquences

Français